Fiche pratique
Pratique acceptée

LE QI GONG

MCA ACCEPTÉE

Pratiques détenant un cadre réglementaire ou de formation et qui sont largement intégrées dans les centres de soins. Elles sont généralement proposées par des praticiens dont la formation est reconnue et ne comportent pas de risques ou de dérives.

Pratiques détenant un cadre et qui sont largement intégrées :
• La formation est reconnue
• Il n'y a pas de risques spécifiques
• Il n'y a pas de dérives

DEFINITION : Qu'est-ce que cette pratique ?

Le Qi Gong, littéralement travail de l’Énergie - du Souffle -, est une pratique psychocorporelle qui fait partie de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Les mouvements, lents, mobilisent simultanément la pensée, le corps et le souffle. Leur ajustement à travers des postures statiques a pour but d’atteindre un état d’unité. Ainsi, le Qi Gong a des effets apaisants sur l’esprit, relaxants sur le corps et revitalisants sur le souffle, qui contribuent au maintien d’une bonne santé. Il peut être pratiqué seul ou en groupe.

FORMATION : Quels praticiens la dispensent ?

Les professionnels de santé qui souhaitent le proposer en complément d’une prise en charge conventionnelle, peuvent obtenir le Diplôme Universitaire Pratiques corps- esprits en médecine traditionnelle chinoise (DUPRAC).

L’enseignement du Qi Gong non médical est également organisé au niveau national. Le Ministère des Sports propose plusieurs diplômes ou certificats (sports.gouv.fr).

Il existe également un diplôme Fédéral d’enseignant de Qi Gong et Arts Énergétiques délivré par la Fédération des Enseignants de Qi Gong, Art Énergétique (FEQGAE).

RISQUES : Quels sont ses risques et/ou ses dérives ?

Le Qi Gong est une pratique sûre qui ne fait pas courir de risque sur le plan physique. Les dérives sont généralement liées :

- à l’absence de formation des «enseignants-praticiens»,

- au fait que certains patients peuvent être détournés des soins conventionnels dont ils ont besoin.

Fiche pratique
Pratique acceptée

LE QI GONG

MCA ACCEPTÉE

Pratiques conventionnelles à visées de soins, rassemblant des méthodes validées par la Haute Autorité de Santé.

Pratiques validées par la Haute Autorité de Santé (HAS) :
• Délimitées par la HAS
• Professionnalisées
• Pleinement intégrées
• Sans risques

DEFINITION : Qu'est-ce que cette pratique ?

Le Qi Gong, littéralement travail de l’Énergie - du Souffle -, est une pratique psychocorporelle qui fait partie de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Les mouvements, lents, mobilisent simultanément la pensée, le corps et le souffle. Leur ajustement à travers des postures statiques a pour but d’atteindre un état d’unité. Ainsi, le Qi Gong a des effets apaisants sur l’esprit, relaxants sur le corps et revitalisants sur le souffle, qui contribuent au maintien d’une bonne santé. Il peut être pratiqué seul ou en groupe.

FORMATION : Quels praticiens la dispensent ?

Les professionnels de santé qui souhaitent le proposer en complément d’une prise en charge conventionnelle, peuvent obtenir le Diplôme Universitaire Pratiques corps- esprits en médecine traditionnelle chinoise (DUPRAC).

L’enseignement du Qi Gong non médical est également organisé au niveau national. Le Ministère des Sports propose plusieurs diplômes ou certificats (sports.gouv.fr).

Il existe également un diplôme Fédéral d’enseignant de Qi Gong et Arts Énergétiques délivré par la Fédération des Enseignants de Qi Gong, Art Énergétique (FEQGAE).

RISQUES : Quels sont ses risques et/ou ses dérives ?

Le Qi Gong est une pratique sûre qui ne fait pas courir de risque sur le plan physique. Les dérives sont généralement liées :

- à l’absence de formation des «enseignants-praticiens»,

- au fait que certains patients peuvent être détournés des soins conventionnels dont ils ont besoin.

Fiche pratique
Pratique recommandée

LE QI GONG

MCA ACCEPTÉE

Pratiques conventionnelles à visées de soins, rassemblant des méthodes validées par la Haute Autorité de Santé.

Pratiques validées par la Haute Autorité de Santé (HAS) :
• Délimitées par la HAS
• Professionnalisées
• Pleinement intégrées
• Sans risques

DEFINITION : Qu'est-ce que cette pratique ?

Le Qi Gong, littéralement travail de l’Énergie - du Souffle -, est une pratique psychocorporelle qui fait partie de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Les mouvements, lents, mobilisent simultanément la pensée, le corps et le souffle. Leur ajustement à travers des postures statiques a pour but d’atteindre un état d’unité. Ainsi, le Qi Gong a des effets apaisants sur l’esprit, relaxants sur le corps et revitalisants sur le souffle, qui contribuent au maintien d’une bonne santé. Il peut être pratiqué seul ou en groupe.

FORMATION : Quels praticiens la dispensent ?

Les professionnels de santé qui souhaitent le proposer en complément d’une prise en charge conventionnelle, peuvent obtenir le Diplôme Universitaire Pratiques corps- esprits en médecine traditionnelle chinoise (DUPRAC).

L’enseignement du Qi Gong non médical est également organisé au niveau national. Le Ministère des Sports propose plusieurs diplômes ou certificats (sports.gouv.fr).

Il existe également un diplôme Fédéral d’enseignant de Qi Gong et Arts Énergétiques délivré par la Fédération des Enseignants de Qi Gong, Art Énergétique (FEQGAE).

RISQUES : Quels sont ses risques et/ou ses dérives ?

Le Qi Gong est une pratique sûre qui ne fait pas courir de risque sur le plan physique. Les dérives sont généralement liées :

- à l’absence de formation des «enseignants-praticiens»,

- au fait que certains patients peuvent être détournés des soins conventionnels dont ils ont besoin.

Fiche pratique
Pratique Tolérée

LE QI GONG

MCA ACCEPTÉE

Pratiques ne détenant pas de cadre, qui sont rarement intégrées et dont la formation n'est pas reconnue.

Pratiques ne détenant pas de cadre et qui sont rarement intégrées.
• La formation n'est pas reconnue
• Il n'y a des risques potentiels
• Les dérives sont involontaires

DEFINITION : Qu'est-ce que cette pratique ?

Le Qi Gong, littéralement travail de l’Énergie - du Souffle -, est une pratique psychocorporelle qui fait partie de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Les mouvements, lents, mobilisent simultanément la pensée, le corps et le souffle. Leur ajustement à travers des postures statiques a pour but d’atteindre un état d’unité. Ainsi, le Qi Gong a des effets apaisants sur l’esprit, relaxants sur le corps et revitalisants sur le souffle, qui contribuent au maintien d’une bonne santé. Il peut être pratiqué seul ou en groupe.

FORMATION : Quels praticiens la dispensent ?

Les professionnels de santé qui souhaitent le proposer en complément d’une prise en charge conventionnelle, peuvent obtenir le Diplôme Universitaire Pratiques corps- esprits en médecine traditionnelle chinoise (DUPRAC).

L’enseignement du Qi Gong non médical est également organisé au niveau national. Le Ministère des Sports propose plusieurs diplômes ou certificats (sports.gouv.fr).

Il existe également un diplôme Fédéral d’enseignant de Qi Gong et Arts Énergétiques délivré par la Fédération des Enseignants de Qi Gong, Art Énergétique (FEQGAE).

RISQUES : Quels sont ses risques et/ou ses dérives ?

Le Qi Gong est une pratique sûre qui ne fait pas courir de risque sur le plan physique. Les dérives sont généralement liées :

- à l’absence de formation des «enseignants-praticiens»,

- au fait que certains patients peuvent être détournés des soins conventionnels dont ils ont besoin.

LE QI GONG

MCA ACCEPTÉE
MCA ACCEPTÉE
MCA ACCEPTÉE
MCA ACCEPTÉE

Fiche verte : MCA ACCEPTÉE Pratiques détenant un cadre réglementaire ou de formation et qui sont largement intégrées dans les centres de soins. Elles sont généralement proposées par des praticiens dont la formation est reconnue et ne comportent pas de risques ou de dérives.

Temps de lecture :
Lieu :
5min
Publié le :
Catégorie :

Cette fiche d’information n’a pas de visée thérapeutique. Les MCA s’inscrivent dans le champ du bien-être et ne peuvent pas guérir. Tout praticien est tenu de vous orienter vers un médecin lorsque les symptômes nécessitent un diagnostic ou lorsque le motif de consultation dépasse son champ de compétences. Quelle que soit la pratique, il est recommandé de rester vigilant devant tout comportement ou discours inadapté.

DEFINITION : Qu'est-ce que cette pratique ?

Le Qi Gong, littéralement travail de l’Énergie - du Souffle -, est une pratique psychocorporelle qui fait partie de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Les mouvements, lents, mobilisent simultanément la pensée, le corps et le souffle. Leur ajustement à travers des postures statiques a pour but d’atteindre un état d’unité. Ainsi, le Qi Gong a des effets apaisants sur l’esprit, relaxants sur le corps et revitalisants sur le souffle, qui contribuent au maintien d’une bonne santé. Il peut être pratiqué seul ou en groupe.

FORMATION : Quels praticiens la dispensent ?

Les professionnels de santé qui souhaitent le proposer en complément d’une prise en charge conventionnelle, peuvent obtenir le Diplôme Universitaire Pratiques corps- esprits en médecine traditionnelle chinoise (DUPRAC).

L’enseignement du Qi Gong non médical est également organisé au niveau national. Le Ministère des Sports propose plusieurs diplômes ou certificats (sports.gouv.fr).

Il existe également un diplôme Fédéral d’enseignant de Qi Gong et Arts Énergétiques délivré par la Fédération des Enseignants de Qi Gong, Art Énergétique (FEQGAE).

RISQUES : Quels sont ses risques et/ou ses dérives ?

Le Qi Gong est une pratique sûre qui ne fait pas courir de risque sur le plan physique. Les dérives sont généralement liées :

- à l’absence de formation des «enseignants-praticiens»,

- au fait que certains patients peuvent être détournés des soins conventionnels dont ils ont besoin.

No items found.

Photo

No items found.

Vidéo

Partenaire

No items found.

Media

No items found.

LA bibliothèque de l'a-mca

No items found.

Pour aller plus loin