Fiche pratique
Pratique acceptée

L’A-MCA participe à l’Assemblée générale de Synadiet

Pratiques détenant un cadre réglementaire ou de formation et qui sont largement intégrées dans les centres de soins. Elles sont généralement proposées par des praticiens dont la formation est reconnue et ne comportent pas de risques ou de dérives.

Pratiques détenant un cadre et qui sont largement intégrées :
• La formation est reconnue
• Il n'y a pas de risques spécifiques
• Il n'y a pas de dérives

S’inscrire dans la dynamique du care

Pour la directrice de l’A-MCA, Synadiet a tout intérêt à se saisir de cet enjeu également porté par l’A-MCA, notamment pour s’inscrire dans cette dynamique aux côtés des acteurs du care « et permettre ainsi à chacun d’eux de mieux comprendre les pratiques des uns et des autres, et donc de créer un circuit et davantage de synergie », a soutenu Véronique SUISSA. Cet élan vers un travail collectif offre en outre une opportunité de diffuser des informations, ainsi qu’un accès, via notamment le réseau citoyen de l’A-MCA, à des ateliers pratiques, des rencontres de praticiens ouvertes au grand public. « Une mobilisation sur le terrain des pratiques est également envisageable, à condition d’en comprendre les enjeux », a-t-elle prévenu.  

Cette meilleure connaissance et reconnaissance pourrait aussi conduire à une prise en charge plus adaptée de ces MCA au sein de notre système de santé. « Les remboursements des complémentaires santé, par exemple, sont encore hasardeux, a regretté Véronique SUISSA avant de conclure : « Il faudrait mener des études sur les attentes des adhérents, cibler des spectres de pratiques adaptées aux remboursements et des formations reconnues, afin d’élaborer une logique de critères pour des orientations vertueuses en réponse aux besoins, avec, à termes une évaluation des impacts. »  

Fiche pratique
Pratique acceptée

L’A-MCA participe à l’Assemblée générale de Synadiet

Pratiques conventionnelles à visées de soins, rassemblant des méthodes validées par la Haute Autorité de Santé.

Pratiques validées par la Haute Autorité de Santé (HAS) :
• Délimitées par la HAS
• Professionnalisées
• Pleinement intégrées
• Sans risques

S’inscrire dans la dynamique du care

Pour la directrice de l’A-MCA, Synadiet a tout intérêt à se saisir de cet enjeu également porté par l’A-MCA, notamment pour s’inscrire dans cette dynamique aux côtés des acteurs du care « et permettre ainsi à chacun d’eux de mieux comprendre les pratiques des uns et des autres, et donc de créer un circuit et davantage de synergie », a soutenu Véronique SUISSA. Cet élan vers un travail collectif offre en outre une opportunité de diffuser des informations, ainsi qu’un accès, via notamment le réseau citoyen de l’A-MCA, à des ateliers pratiques, des rencontres de praticiens ouvertes au grand public. « Une mobilisation sur le terrain des pratiques est également envisageable, à condition d’en comprendre les enjeux », a-t-elle prévenu.  

Cette meilleure connaissance et reconnaissance pourrait aussi conduire à une prise en charge plus adaptée de ces MCA au sein de notre système de santé. « Les remboursements des complémentaires santé, par exemple, sont encore hasardeux, a regretté Véronique SUISSA avant de conclure : « Il faudrait mener des études sur les attentes des adhérents, cibler des spectres de pratiques adaptées aux remboursements et des formations reconnues, afin d’élaborer une logique de critères pour des orientations vertueuses en réponse aux besoins, avec, à termes une évaluation des impacts. »  

Fiche pratique
Pratique recommandée

L’A-MCA participe à l’Assemblée générale de Synadiet

Pratiques conventionnelles à visées de soins, rassemblant des méthodes validées par la Haute Autorité de Santé.

Pratiques validées par la Haute Autorité de Santé (HAS) :
• Délimitées par la HAS
• Professionnalisées
• Pleinement intégrées
• Sans risques

S’inscrire dans la dynamique du care

Pour la directrice de l’A-MCA, Synadiet a tout intérêt à se saisir de cet enjeu également porté par l’A-MCA, notamment pour s’inscrire dans cette dynamique aux côtés des acteurs du care « et permettre ainsi à chacun d’eux de mieux comprendre les pratiques des uns et des autres, et donc de créer un circuit et davantage de synergie », a soutenu Véronique SUISSA. Cet élan vers un travail collectif offre en outre une opportunité de diffuser des informations, ainsi qu’un accès, via notamment le réseau citoyen de l’A-MCA, à des ateliers pratiques, des rencontres de praticiens ouvertes au grand public. « Une mobilisation sur le terrain des pratiques est également envisageable, à condition d’en comprendre les enjeux », a-t-elle prévenu.  

Cette meilleure connaissance et reconnaissance pourrait aussi conduire à une prise en charge plus adaptée de ces MCA au sein de notre système de santé. « Les remboursements des complémentaires santé, par exemple, sont encore hasardeux, a regretté Véronique SUISSA avant de conclure : « Il faudrait mener des études sur les attentes des adhérents, cibler des spectres de pratiques adaptées aux remboursements et des formations reconnues, afin d’élaborer une logique de critères pour des orientations vertueuses en réponse aux besoins, avec, à termes une évaluation des impacts. »  

Fiche pratique
Pratique Tolérée

L’A-MCA participe à l’Assemblée générale de Synadiet

Pratiques ne détenant pas de cadre, qui sont rarement intégrées et dont la formation n'est pas reconnue.

Pratiques ne détenant pas de cadre et qui sont rarement intégrées.
• La formation n'est pas reconnue
• Il n'y a des risques potentiels
• Les dérives sont involontaires

S’inscrire dans la dynamique du care

Pour la directrice de l’A-MCA, Synadiet a tout intérêt à se saisir de cet enjeu également porté par l’A-MCA, notamment pour s’inscrire dans cette dynamique aux côtés des acteurs du care « et permettre ainsi à chacun d’eux de mieux comprendre les pratiques des uns et des autres, et donc de créer un circuit et davantage de synergie », a soutenu Véronique SUISSA. Cet élan vers un travail collectif offre en outre une opportunité de diffuser des informations, ainsi qu’un accès, via notamment le réseau citoyen de l’A-MCA, à des ateliers pratiques, des rencontres de praticiens ouvertes au grand public. « Une mobilisation sur le terrain des pratiques est également envisageable, à condition d’en comprendre les enjeux », a-t-elle prévenu.  

Cette meilleure connaissance et reconnaissance pourrait aussi conduire à une prise en charge plus adaptée de ces MCA au sein de notre système de santé. « Les remboursements des complémentaires santé, par exemple, sont encore hasardeux, a regretté Véronique SUISSA avant de conclure : « Il faudrait mener des études sur les attentes des adhérents, cibler des spectres de pratiques adaptées aux remboursements et des formations reconnues, afin d’élaborer une logique de critères pour des orientations vertueuses en réponse aux besoins, avec, à termes une évaluation des impacts. »  

L’A-MCA participe à l’Assemblée générale de Synadiet

La directrice générale de l'A-MCA, Véronique SUISSA, a été invitée à participer à l’Assemblée générale du Syndicat national des compléments alimentaires (Synadiet) le 29 mars. L’occasion de faire un point sur la place des compléments alimentaires dans le champ des MCA.

Temps de lecture :
Lieu :
Publié le :
29/3/2022
Catégorie :
Évènement RC-MCA

Lors de son intervention à l’AG du Synadiet, outre un point sur l’A-MCA, son fonctionnement et ses projets, Véronique SUISSA a évoqué la place des compléments alimentaires au sein des MCA. « Les pratiques complémentaires s’inscrivent dans un triple mouvement à la fois sociétal, médical et de recherche, a-t-elle souligné, rappelant la demande massive des Français pour les MCA, puisqu’un sur deux les utilisent. Aujourd’hui, ces pratiques s’inscrivent dans le système de soin actuel, et certains soignants se forment pour les dispenser auprès des patients. » Dans ce domaine, les compléments alimentaires ont toute leur place, déjà parce qu’ils sont nommés dans les principales classifications des MCA. De plus, « les enjeux autour des compléments alimentaires sont analogues à ceux des pratiques complémentaires, puisqu’ils s’inscrivent dans le champ de la prévention, a rappelé Véronique SUISSA. La dynamique est identique. » Et de poursuivre : « Néanmoins, concernant le statut, du point de vue des représentation sociétales, les compléments alimentaires se situent dans un entre deux, car ils ne sont généralement perçus ni comme tout à fait un médicament, ni comme tout à fait une MCA. Mais il n'en reste pas moins qu’ils s’inscrivent dans l’approche complémentaire. » L’enjeu à court terme étant de structurer l’intégration des pratiques complémentaires.

S’inscrire dans la dynamique du care

Pour la directrice de l’A-MCA, Synadiet a tout intérêt à se saisir de cet enjeu également porté par l’A-MCA, notamment pour s’inscrire dans cette dynamique aux côtés des acteurs du care « et permettre ainsi à chacun d’eux de mieux comprendre les pratiques des uns et des autres, et donc de créer un circuit et davantage de synergie », a soutenu Véronique SUISSA. Cet élan vers un travail collectif offre en outre une opportunité de diffuser des informations, ainsi qu’un accès, via notamment le réseau citoyen de l’A-MCA, à des ateliers pratiques, des rencontres de praticiens ouvertes au grand public. « Une mobilisation sur le terrain des pratiques est également envisageable, à condition d’en comprendre les enjeux », a-t-elle prévenu.  

Cette meilleure connaissance et reconnaissance pourrait aussi conduire à une prise en charge plus adaptée de ces MCA au sein de notre système de santé. « Les remboursements des complémentaires santé, par exemple, sont encore hasardeux, a regretté Véronique SUISSA avant de conclure : « Il faudrait mener des études sur les attentes des adhérents, cibler des spectres de pratiques adaptées aux remboursements et des formations reconnues, afin d’élaborer une logique de critères pour des orientations vertueuses en réponse aux besoins, avec, à termes une évaluation des impacts. »  

No items found.

Photo

No items found.

Vidéo

Partenaire

Media

No items found.

LA bibliothèque de l'a-mca

No items found.

Pour aller plus loin