Fiche pratique
Pratique acceptée

L'originalité de notre collection repose sur cette diversité des regards

Pratiques détenant un cadre réglementaire ou de formation et qui sont largement intégrées dans les centres de soins. Elles sont généralement proposées par des praticiens dont la formation est reconnue et ne comportent pas de risques ou de dérives.

Pratiques détenant un cadre et qui sont largement intégrées :
• La formation est reconnue
• Il n'y a pas de risques spécifiques
• Il n'y a pas de dérives

Pourquoi avoir publié ce livre ?  

Ce livre est le tout premier d’une collection d’ouvrages sur les MCA. L’idée principale est de transmettre de l’information grand public autour des médecines complémentaires et alternatives, notamment au regard de la désinformation ou des informations contradictoires diffusées sur Internet. À ce jour, les données solides existantes émanent principalement de rapports institutionnels : Inserm, HAS, Miviludes. Or, tout le monde ne va pas lire ce type de rapports. Il n’existe pas nécessairement de publication vulgarisée sur le sujet.  

C’est dans cette logique que Michalon Éditions nous a proposé de lancer cette nouvelle collection Regards croisés sur la médecine de demain. Au sein de chaque ouvrage, nous allons nous focaliser sur une pratique en particulier. Nous avons volontairement débuté par l’homéopathie, car cette pratique a cristallisé les débats sociétaux entre les « pro » et les « anti » homéopathie et ce, notamment au sein de la communauté médicale. Conséquence : le citoyen s’y retrouve difficilement alors même qu’il a recours à l’homéopathie.  

Cet ouvrage est aussi une manière de parler de la santé intégrative et durable par le prisme des approches complémentaires qui s’y inscrivent, lorsqu’elles sont adaptées.  

Enfin, d’un point de vue institutionnel, nous recevons de nombreuses demandes d’informations sur le sujet des médecines complémentaires.  

Les livres que nous portons permettent ainsi de véhiculer une information éclairante et éclairée autour de ces pratiques.  

Quel est l’objectif visé ?

L’objectif est double. Ce livre – et ce sera le cas des suivants également – est construit autour de deux parties.  

La première informe sur la pratique, afin de comprendre ce dont nous parlons, d’où elle vient, quelle est son histoire ou encore la formation des praticiens. Les différents chapitres sont alors rédigés par des experts, qui synthétisent sur un sujet.  

La seconde partie a pour objectif de débattre et de présenter des regards croisés pouvant parfois être opposés, et qui vont apporter un éclairage différent sur une question. Par exemple, nous avons publié deux regards croisés de deux anciens ministres, l’un soutenant le déremboursement de l’homéopathie et pas l’autre, avec des arguments étayés. Libre ensuite aux lecteurs de se construire leur propre avis, notre objectif étant d’offrir des analyses constructives avec lesquelles les personnes peuvent ne pas être d’accord, s’opposer mais qui peuvent s’articuler, s’entendre et se comprendre.    

Comment ce livre a-t-il été pensé ?  

L’un des axes essentiels de la collection est d’offrir une diversité de regards. Car en librairie, nous pouvons certes trouver de nombreux ouvrages sur l’homéopathie, mais souvent ce n’est qu’une seule personne qui expose son point de vue. L’originalité de notre collection repose sur le niveau d’expertise que nous sommes parvenus à rassembler au sein d’un seul ouvrage dans des thématiques précises.  

Notre deuxième enjeu est d’avoir des points de vue croisés mélangeant l’expertise et l’expérience. Chacun parle à partir d’un prisme. Nous avons identifié des thématiques et nous nous sommes interrogés sur la personnalité qui pouvaient y répondre de manière pertinente. C’est la force de cet écrit.  

Pour aller plus loin

– Les 20 grandes questions pour comprendre l’homéopathie, V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie (2021)

– Structurer le champ des médecines complémentaires et alternatives ; V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie, A. Bioy (2021)

– Médecines complémentaires et alternatives, pour ou contre ? V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie (2021)

Rédigé par l’A-MCA

Fiche pratique
Pratique acceptée

L'originalité de notre collection repose sur cette diversité des regards

Pratiques conventionnelles à visées de soins, rassemblant des méthodes validées par la Haute Autorité de Santé.

Pratiques validées par la Haute Autorité de Santé (HAS) :
• Délimitées par la HAS
• Professionnalisées
• Pleinement intégrées
• Sans risques

Pourquoi avoir publié ce livre ?  

Ce livre est le tout premier d’une collection d’ouvrages sur les MCA. L’idée principale est de transmettre de l’information grand public autour des médecines complémentaires et alternatives, notamment au regard de la désinformation ou des informations contradictoires diffusées sur Internet. À ce jour, les données solides existantes émanent principalement de rapports institutionnels : Inserm, HAS, Miviludes. Or, tout le monde ne va pas lire ce type de rapports. Il n’existe pas nécessairement de publication vulgarisée sur le sujet.  

C’est dans cette logique que Michalon Éditions nous a proposé de lancer cette nouvelle collection Regards croisés sur la médecine de demain. Au sein de chaque ouvrage, nous allons nous focaliser sur une pratique en particulier. Nous avons volontairement débuté par l’homéopathie, car cette pratique a cristallisé les débats sociétaux entre les « pro » et les « anti » homéopathie et ce, notamment au sein de la communauté médicale. Conséquence : le citoyen s’y retrouve difficilement alors même qu’il a recours à l’homéopathie.  

Cet ouvrage est aussi une manière de parler de la santé intégrative et durable par le prisme des approches complémentaires qui s’y inscrivent, lorsqu’elles sont adaptées.  

Enfin, d’un point de vue institutionnel, nous recevons de nombreuses demandes d’informations sur le sujet des médecines complémentaires.  

Les livres que nous portons permettent ainsi de véhiculer une information éclairante et éclairée autour de ces pratiques.  

Quel est l’objectif visé ?

L’objectif est double. Ce livre – et ce sera le cas des suivants également – est construit autour de deux parties.  

La première informe sur la pratique, afin de comprendre ce dont nous parlons, d’où elle vient, quelle est son histoire ou encore la formation des praticiens. Les différents chapitres sont alors rédigés par des experts, qui synthétisent sur un sujet.  

La seconde partie a pour objectif de débattre et de présenter des regards croisés pouvant parfois être opposés, et qui vont apporter un éclairage différent sur une question. Par exemple, nous avons publié deux regards croisés de deux anciens ministres, l’un soutenant le déremboursement de l’homéopathie et pas l’autre, avec des arguments étayés. Libre ensuite aux lecteurs de se construire leur propre avis, notre objectif étant d’offrir des analyses constructives avec lesquelles les personnes peuvent ne pas être d’accord, s’opposer mais qui peuvent s’articuler, s’entendre et se comprendre.    

Comment ce livre a-t-il été pensé ?  

L’un des axes essentiels de la collection est d’offrir une diversité de regards. Car en librairie, nous pouvons certes trouver de nombreux ouvrages sur l’homéopathie, mais souvent ce n’est qu’une seule personne qui expose son point de vue. L’originalité de notre collection repose sur le niveau d’expertise que nous sommes parvenus à rassembler au sein d’un seul ouvrage dans des thématiques précises.  

Notre deuxième enjeu est d’avoir des points de vue croisés mélangeant l’expertise et l’expérience. Chacun parle à partir d’un prisme. Nous avons identifié des thématiques et nous nous sommes interrogés sur la personnalité qui pouvaient y répondre de manière pertinente. C’est la force de cet écrit.  

Pour aller plus loin

– Les 20 grandes questions pour comprendre l’homéopathie, V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie (2021)

– Structurer le champ des médecines complémentaires et alternatives ; V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie, A. Bioy (2021)

– Médecines complémentaires et alternatives, pour ou contre ? V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie (2021)

Rédigé par l’A-MCA

Fiche pratique
Pratique recommandée

L'originalité de notre collection repose sur cette diversité des regards

Pratiques conventionnelles à visées de soins, rassemblant des méthodes validées par la Haute Autorité de Santé.

Pratiques validées par la Haute Autorité de Santé (HAS) :
• Délimitées par la HAS
• Professionnalisées
• Pleinement intégrées
• Sans risques

Pourquoi avoir publié ce livre ?  

Ce livre est le tout premier d’une collection d’ouvrages sur les MCA. L’idée principale est de transmettre de l’information grand public autour des médecines complémentaires et alternatives, notamment au regard de la désinformation ou des informations contradictoires diffusées sur Internet. À ce jour, les données solides existantes émanent principalement de rapports institutionnels : Inserm, HAS, Miviludes. Or, tout le monde ne va pas lire ce type de rapports. Il n’existe pas nécessairement de publication vulgarisée sur le sujet.  

C’est dans cette logique que Michalon Éditions nous a proposé de lancer cette nouvelle collection Regards croisés sur la médecine de demain. Au sein de chaque ouvrage, nous allons nous focaliser sur une pratique en particulier. Nous avons volontairement débuté par l’homéopathie, car cette pratique a cristallisé les débats sociétaux entre les « pro » et les « anti » homéopathie et ce, notamment au sein de la communauté médicale. Conséquence : le citoyen s’y retrouve difficilement alors même qu’il a recours à l’homéopathie.  

Cet ouvrage est aussi une manière de parler de la santé intégrative et durable par le prisme des approches complémentaires qui s’y inscrivent, lorsqu’elles sont adaptées.  

Enfin, d’un point de vue institutionnel, nous recevons de nombreuses demandes d’informations sur le sujet des médecines complémentaires.  

Les livres que nous portons permettent ainsi de véhiculer une information éclairante et éclairée autour de ces pratiques.  

Quel est l’objectif visé ?

L’objectif est double. Ce livre – et ce sera le cas des suivants également – est construit autour de deux parties.  

La première informe sur la pratique, afin de comprendre ce dont nous parlons, d’où elle vient, quelle est son histoire ou encore la formation des praticiens. Les différents chapitres sont alors rédigés par des experts, qui synthétisent sur un sujet.  

La seconde partie a pour objectif de débattre et de présenter des regards croisés pouvant parfois être opposés, et qui vont apporter un éclairage différent sur une question. Par exemple, nous avons publié deux regards croisés de deux anciens ministres, l’un soutenant le déremboursement de l’homéopathie et pas l’autre, avec des arguments étayés. Libre ensuite aux lecteurs de se construire leur propre avis, notre objectif étant d’offrir des analyses constructives avec lesquelles les personnes peuvent ne pas être d’accord, s’opposer mais qui peuvent s’articuler, s’entendre et se comprendre.    

Comment ce livre a-t-il été pensé ?  

L’un des axes essentiels de la collection est d’offrir une diversité de regards. Car en librairie, nous pouvons certes trouver de nombreux ouvrages sur l’homéopathie, mais souvent ce n’est qu’une seule personne qui expose son point de vue. L’originalité de notre collection repose sur le niveau d’expertise que nous sommes parvenus à rassembler au sein d’un seul ouvrage dans des thématiques précises.  

Notre deuxième enjeu est d’avoir des points de vue croisés mélangeant l’expertise et l’expérience. Chacun parle à partir d’un prisme. Nous avons identifié des thématiques et nous nous sommes interrogés sur la personnalité qui pouvaient y répondre de manière pertinente. C’est la force de cet écrit.  

Pour aller plus loin

– Les 20 grandes questions pour comprendre l’homéopathie, V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie (2021)

– Structurer le champ des médecines complémentaires et alternatives ; V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie, A. Bioy (2021)

– Médecines complémentaires et alternatives, pour ou contre ? V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie (2021)

Rédigé par l’A-MCA

Fiche pratique
Pratique Tolérée

L'originalité de notre collection repose sur cette diversité des regards

Pratiques ne détenant pas de cadre, qui sont rarement intégrées et dont la formation n'est pas reconnue.

Pratiques ne détenant pas de cadre et qui sont rarement intégrées.
• La formation n'est pas reconnue
• Il n'y a des risques potentiels
• Les dérives sont involontaires

Pourquoi avoir publié ce livre ?  

Ce livre est le tout premier d’une collection d’ouvrages sur les MCA. L’idée principale est de transmettre de l’information grand public autour des médecines complémentaires et alternatives, notamment au regard de la désinformation ou des informations contradictoires diffusées sur Internet. À ce jour, les données solides existantes émanent principalement de rapports institutionnels : Inserm, HAS, Miviludes. Or, tout le monde ne va pas lire ce type de rapports. Il n’existe pas nécessairement de publication vulgarisée sur le sujet.  

C’est dans cette logique que Michalon Éditions nous a proposé de lancer cette nouvelle collection Regards croisés sur la médecine de demain. Au sein de chaque ouvrage, nous allons nous focaliser sur une pratique en particulier. Nous avons volontairement débuté par l’homéopathie, car cette pratique a cristallisé les débats sociétaux entre les « pro » et les « anti » homéopathie et ce, notamment au sein de la communauté médicale. Conséquence : le citoyen s’y retrouve difficilement alors même qu’il a recours à l’homéopathie.  

Cet ouvrage est aussi une manière de parler de la santé intégrative et durable par le prisme des approches complémentaires qui s’y inscrivent, lorsqu’elles sont adaptées.  

Enfin, d’un point de vue institutionnel, nous recevons de nombreuses demandes d’informations sur le sujet des médecines complémentaires.  

Les livres que nous portons permettent ainsi de véhiculer une information éclairante et éclairée autour de ces pratiques.  

Quel est l’objectif visé ?

L’objectif est double. Ce livre – et ce sera le cas des suivants également – est construit autour de deux parties.  

La première informe sur la pratique, afin de comprendre ce dont nous parlons, d’où elle vient, quelle est son histoire ou encore la formation des praticiens. Les différents chapitres sont alors rédigés par des experts, qui synthétisent sur un sujet.  

La seconde partie a pour objectif de débattre et de présenter des regards croisés pouvant parfois être opposés, et qui vont apporter un éclairage différent sur une question. Par exemple, nous avons publié deux regards croisés de deux anciens ministres, l’un soutenant le déremboursement de l’homéopathie et pas l’autre, avec des arguments étayés. Libre ensuite aux lecteurs de se construire leur propre avis, notre objectif étant d’offrir des analyses constructives avec lesquelles les personnes peuvent ne pas être d’accord, s’opposer mais qui peuvent s’articuler, s’entendre et se comprendre.    

Comment ce livre a-t-il été pensé ?  

L’un des axes essentiels de la collection est d’offrir une diversité de regards. Car en librairie, nous pouvons certes trouver de nombreux ouvrages sur l’homéopathie, mais souvent ce n’est qu’une seule personne qui expose son point de vue. L’originalité de notre collection repose sur le niveau d’expertise que nous sommes parvenus à rassembler au sein d’un seul ouvrage dans des thématiques précises.  

Notre deuxième enjeu est d’avoir des points de vue croisés mélangeant l’expertise et l’expérience. Chacun parle à partir d’un prisme. Nous avons identifié des thématiques et nous nous sommes interrogés sur la personnalité qui pouvaient y répondre de manière pertinente. C’est la force de cet écrit.  

Pour aller plus loin

– Les 20 grandes questions pour comprendre l’homéopathie, V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie (2021)

– Structurer le champ des médecines complémentaires et alternatives ; V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie, A. Bioy (2021)

– Médecines complémentaires et alternatives, pour ou contre ? V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie (2021)

Rédigé par l’A-MCA

L'originalité de notre collection repose sur cette diversité des regards

Véronique SUISSA

Directrice Générale de l’A-MCA, Docteur en psychologie et chercheur

Temps de lecture :
Lieu :
5min
Publié le :
29/10/2021
Catégorie :
Visions de terrain

Les 20 grandes questions pour comprendre l’homéopathie, nouveau livre des trois fondateurs de l’A-MCA, propose un dialogue constructif autour de cette méthode thérapeutique. Un livre qui s’inscrit au sein de la toute première collection d’ouvrages sur les Médecines Complémentaires et Alternatives (MCA). Le point avec Véronique SUISSA, directrice de l’A-MCA, sur la finalité de cet ouvrage.

Pourquoi avoir publié ce livre ?  

Ce livre est le tout premier d’une collection d’ouvrages sur les MCA. L’idée principale est de transmettre de l’information grand public autour des médecines complémentaires et alternatives, notamment au regard de la désinformation ou des informations contradictoires diffusées sur Internet. À ce jour, les données solides existantes émanent principalement de rapports institutionnels : Inserm, HAS, Miviludes. Or, tout le monde ne va pas lire ce type de rapports. Il n’existe pas nécessairement de publication vulgarisée sur le sujet.  

C’est dans cette logique que Michalon Éditions nous a proposé de lancer cette nouvelle collection Regards croisés sur la médecine de demain. Au sein de chaque ouvrage, nous allons nous focaliser sur une pratique en particulier. Nous avons volontairement débuté par l’homéopathie, car cette pratique a cristallisé les débats sociétaux entre les « pro » et les « anti » homéopathie et ce, notamment au sein de la communauté médicale. Conséquence : le citoyen s’y retrouve difficilement alors même qu’il a recours à l’homéopathie.  

Cet ouvrage est aussi une manière de parler de la santé intégrative et durable par le prisme des approches complémentaires qui s’y inscrivent, lorsqu’elles sont adaptées.  

Enfin, d’un point de vue institutionnel, nous recevons de nombreuses demandes d’informations sur le sujet des médecines complémentaires.  

Les livres que nous portons permettent ainsi de véhiculer une information éclairante et éclairée autour de ces pratiques.  

Quel est l’objectif visé ?

L’objectif est double. Ce livre – et ce sera le cas des suivants également – est construit autour de deux parties.  

La première informe sur la pratique, afin de comprendre ce dont nous parlons, d’où elle vient, quelle est son histoire ou encore la formation des praticiens. Les différents chapitres sont alors rédigés par des experts, qui synthétisent sur un sujet.  

La seconde partie a pour objectif de débattre et de présenter des regards croisés pouvant parfois être opposés, et qui vont apporter un éclairage différent sur une question. Par exemple, nous avons publié deux regards croisés de deux anciens ministres, l’un soutenant le déremboursement de l’homéopathie et pas l’autre, avec des arguments étayés. Libre ensuite aux lecteurs de se construire leur propre avis, notre objectif étant d’offrir des analyses constructives avec lesquelles les personnes peuvent ne pas être d’accord, s’opposer mais qui peuvent s’articuler, s’entendre et se comprendre.    

Comment ce livre a-t-il été pensé ?  

L’un des axes essentiels de la collection est d’offrir une diversité de regards. Car en librairie, nous pouvons certes trouver de nombreux ouvrages sur l’homéopathie, mais souvent ce n’est qu’une seule personne qui expose son point de vue. L’originalité de notre collection repose sur le niveau d’expertise que nous sommes parvenus à rassembler au sein d’un seul ouvrage dans des thématiques précises.  

Notre deuxième enjeu est d’avoir des points de vue croisés mélangeant l’expertise et l’expérience. Chacun parle à partir d’un prisme. Nous avons identifié des thématiques et nous nous sommes interrogés sur la personnalité qui pouvaient y répondre de manière pertinente. C’est la force de cet écrit.  

Pour aller plus loin

– Les 20 grandes questions pour comprendre l’homéopathie, V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie (2021)

– Structurer le champ des médecines complémentaires et alternatives ; V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie, A. Bioy (2021)

– Médecines complémentaires et alternatives, pour ou contre ? V. Suissa, S. Guérin, P. Denormandie (2021)

Rédigé par l’A-MCA

No items found.

Photo

No items found.

Vidéo

Partenaire

No items found.

Media

No items found.

LA bibliothèque de l'a-mca

No items found.

Pour aller plus loin