Fiche pratique
Pratique acceptée

Salon des séniors : les MCA adaptées aux personnes âgées

Pratiques détenant un cadre réglementaire ou de formation et qui sont largement intégrées dans les centres de soins. Elles sont généralement proposées par des praticiens dont la formation est reconnue et ne comportent pas de risques ou de dérives.

Pratiques détenant un cadre et qui sont largement intégrées :
• La formation est reconnue
• Il n'y a pas de risques spécifiques
• Il n'y a pas de dérives

Alors que l’art-thérapeute s’adresse généralement à un public déjà fragilisé, la réflexologie a plutôt vocation à intervenir dans le champ de la prévention et du bien-être. Nathalie FELDMAN a ainsi rappelé l’importance des émotions et de leur expression chez les personnes fragilisées par la maladie à travers la pratique de l’art. Élisabeth BRETON, quant à elle a montré l’impact de la réflexologie sur la gestion du stress. « Après avoir présenté les bienfaits de la réflexologie, j’ai pu, au cours de cette table-ronde, mettre l’accent sur les zones réflexes au niveau des mains, et montrer au public la possibilité de s’auto-stimuler, fait savoir Elisabeth BRETON. Travailler sur certains points précis permet une action réflexe sur l’appareil locomoteur et des effets sur la détente musculaire ainsi que sur le retour sanguin. »  

Le spectre d’intervention des MCA est large et varie en fonction des disciplines, des publics et de l’expérience des praticiens. Néanmoins, des objectifs communs ont été pointés du doigt : l’attention à l’autre, l’individualisation ou encore l’adaptabilité selon les besoins des personnes ; l’apport de ces disciplines étant avant tout de préserver la santé de chacun.  

Fiche pratique
Pratique acceptée

Salon des séniors : les MCA adaptées aux personnes âgées

Pratiques conventionnelles à visées de soins, rassemblant des méthodes validées par la Haute Autorité de Santé.

Pratiques validées par la Haute Autorité de Santé (HAS) :
• Délimitées par la HAS
• Professionnalisées
• Pleinement intégrées
• Sans risques

Alors que l’art-thérapeute s’adresse généralement à un public déjà fragilisé, la réflexologie a plutôt vocation à intervenir dans le champ de la prévention et du bien-être. Nathalie FELDMAN a ainsi rappelé l’importance des émotions et de leur expression chez les personnes fragilisées par la maladie à travers la pratique de l’art. Élisabeth BRETON, quant à elle a montré l’impact de la réflexologie sur la gestion du stress. « Après avoir présenté les bienfaits de la réflexologie, j’ai pu, au cours de cette table-ronde, mettre l’accent sur les zones réflexes au niveau des mains, et montrer au public la possibilité de s’auto-stimuler, fait savoir Elisabeth BRETON. Travailler sur certains points précis permet une action réflexe sur l’appareil locomoteur et des effets sur la détente musculaire ainsi que sur le retour sanguin. »  

Le spectre d’intervention des MCA est large et varie en fonction des disciplines, des publics et de l’expérience des praticiens. Néanmoins, des objectifs communs ont été pointés du doigt : l’attention à l’autre, l’individualisation ou encore l’adaptabilité selon les besoins des personnes ; l’apport de ces disciplines étant avant tout de préserver la santé de chacun.  

Fiche pratique
Pratique recommandée

Salon des séniors : les MCA adaptées aux personnes âgées

Pratiques conventionnelles à visées de soins, rassemblant des méthodes validées par la Haute Autorité de Santé.

Pratiques validées par la Haute Autorité de Santé (HAS) :
• Délimitées par la HAS
• Professionnalisées
• Pleinement intégrées
• Sans risques

Alors que l’art-thérapeute s’adresse généralement à un public déjà fragilisé, la réflexologie a plutôt vocation à intervenir dans le champ de la prévention et du bien-être. Nathalie FELDMAN a ainsi rappelé l’importance des émotions et de leur expression chez les personnes fragilisées par la maladie à travers la pratique de l’art. Élisabeth BRETON, quant à elle a montré l’impact de la réflexologie sur la gestion du stress. « Après avoir présenté les bienfaits de la réflexologie, j’ai pu, au cours de cette table-ronde, mettre l’accent sur les zones réflexes au niveau des mains, et montrer au public la possibilité de s’auto-stimuler, fait savoir Elisabeth BRETON. Travailler sur certains points précis permet une action réflexe sur l’appareil locomoteur et des effets sur la détente musculaire ainsi que sur le retour sanguin. »  

Le spectre d’intervention des MCA est large et varie en fonction des disciplines, des publics et de l’expérience des praticiens. Néanmoins, des objectifs communs ont été pointés du doigt : l’attention à l’autre, l’individualisation ou encore l’adaptabilité selon les besoins des personnes ; l’apport de ces disciplines étant avant tout de préserver la santé de chacun.  

Fiche pratique
Pratique Tolérée

Salon des séniors : les MCA adaptées aux personnes âgées

Pratiques ne détenant pas de cadre, qui sont rarement intégrées et dont la formation n'est pas reconnue.

Pratiques ne détenant pas de cadre et qui sont rarement intégrées.
• La formation n'est pas reconnue
• Il n'y a des risques potentiels
• Les dérives sont involontaires

Alors que l’art-thérapeute s’adresse généralement à un public déjà fragilisé, la réflexologie a plutôt vocation à intervenir dans le champ de la prévention et du bien-être. Nathalie FELDMAN a ainsi rappelé l’importance des émotions et de leur expression chez les personnes fragilisées par la maladie à travers la pratique de l’art. Élisabeth BRETON, quant à elle a montré l’impact de la réflexologie sur la gestion du stress. « Après avoir présenté les bienfaits de la réflexologie, j’ai pu, au cours de cette table-ronde, mettre l’accent sur les zones réflexes au niveau des mains, et montrer au public la possibilité de s’auto-stimuler, fait savoir Elisabeth BRETON. Travailler sur certains points précis permet une action réflexe sur l’appareil locomoteur et des effets sur la détente musculaire ainsi que sur le retour sanguin. »  

Le spectre d’intervention des MCA est large et varie en fonction des disciplines, des publics et de l’expérience des praticiens. Néanmoins, des objectifs communs ont été pointés du doigt : l’attention à l’autre, l’individualisation ou encore l’adaptabilité selon les besoins des personnes ; l’apport de ces disciplines étant avant tout de préserver la santé de chacun.  

Salon des séniors : les MCA adaptées aux personnes âgées

L’Agence des médecines complémentaires et alternatives (A-MCA) a participé au Salon des seniors, qui s’est déroulé du 6 au 9 octobre à Paris. L’occasion d’intervenir à plusieurs tables rondes dont une dédiée aux médécines complémentaires et au bien-vieillir.

Temps de lecture :
Lieu :
Publié le :
7/10/2021
Catégorie :
Évènement RC-MCA

Animée par Serge GUÉRIN, co-fondateur de l’A-MCA, cette table ronde a permis d’offrir au public un regard croisé entre deux praticiennes dont les techniques et les champs d’intervention varient : Natalie FELDMAN, art-thérapeute à l’Institut Rafaël, la maison de l’après-cancer, et Elisabeth BRETON, relaxologue-réflexologue, dont le centre de formation est partenaire du RC-MCA.

Alors que l’art-thérapeute s’adresse généralement à un public déjà fragilisé, la réflexologie a plutôt vocation à intervenir dans le champ de la prévention et du bien-être. Nathalie FELDMAN a ainsi rappelé l’importance des émotions et de leur expression chez les personnes fragilisées par la maladie à travers la pratique de l’art. Élisabeth BRETON, quant à elle a montré l’impact de la réflexologie sur la gestion du stress. « Après avoir présenté les bienfaits de la réflexologie, j’ai pu, au cours de cette table-ronde, mettre l’accent sur les zones réflexes au niveau des mains, et montrer au public la possibilité de s’auto-stimuler, fait savoir Elisabeth BRETON. Travailler sur certains points précis permet une action réflexe sur l’appareil locomoteur et des effets sur la détente musculaire ainsi que sur le retour sanguin. »  

Le spectre d’intervention des MCA est large et varie en fonction des disciplines, des publics et de l’expérience des praticiens. Néanmoins, des objectifs communs ont été pointés du doigt : l’attention à l’autre, l’individualisation ou encore l’adaptabilité selon les besoins des personnes ; l’apport de ces disciplines étant avant tout de préserver la santé de chacun.  

No items found.

Photo

No items found.

Vidéo

Partenaire

No items found.

Media

No items found.

LA bibliothèque de l'a-mca

No items found.

Pour aller plus loin