Fiche pratique
Pratique acceptée

L'HOMÉOPATHIE

MCA ACCEPTÉE

Pratiques détenant un cadre réglementaire ou de formation et qui sont largement intégrées dans les centres de soins. Elles sont généralement proposées par des praticiens dont la formation est reconnue et ne comportent pas de risques ou de dérives.

Pratiques détenant un cadre et qui sont largement intégrées :
• La formation est reconnue
• Il n'y a pas de risques spécifiques
• Il n'y a pas de dérives

DEFINITION : Qu'est-ce que cette pratique ?

L’homéopathie est une pratique réglementée par la loi. Elle se base sur un entretien et un examen clinique pour prescrire un ou des médicaments homéopathiques faits à base de souches diluées et dynamisées, dans le but d’entraîner une réaction de l’organisme. Cette pratique globale, considérant qu’une maladie ou un symptôme est le reflet d’une rupture d’équilibre de l’organisme psychique et physique, est individualisée, chaque personne réagissant à des médicaments différents en fonction de ses propres symptômes.

FORMATION : Quels praticiens la dispensent ?

Tous les médecins sont habilités à prescrire de l’homéopathie. Toutefois, certains professionnels médicaux ont suivi une formation supplémentaire validée par un diplôme universitaire ou délivré par des écoles privées. Pour trouver un professionnel qualifié, il convient donc de consulter des professionnels de santé, médecins, sage-femmes qui peuvent prescrire le médicament homéopathique ou de prendre un avis auprès des pharmaciens d’officine.

Attention néanmoins aux conseillers en homéopathie qui ont une formation non reconnue et ne sont pas habilités à prescrire.

RISQUES : Quels sont ses risques et/ou ses dérives ?

Aucune interaction médicamenteuse n’est décrite avec l’homéopathie. Aucun effet secondaire grave n’a été rapporté. Les limites reposent sur la bonne indication de la prescription. L’automédication peut être dangereuse sans diagnostic ou s’il est erroné. Aussi, le recours à un professionnel médical est recommandé pour tout symptôme persistant, afin de juger de la pertinence de la prescription de l’homéopathie.

POUR ALLER PLUS LOIN...

COÛTS ET ACCÈS À MOINDRE COÛT - La consultation médicale est remboursée si le praticien est conventionné mais plus le médicament depuis Janvier 2021. De nombreuses mutuelles prennent en charge les médicaments homéopathiques sur présentation d’une ordonnance.

RÉGLEMENTATION DU MEDICAMENT HOMEOPATHIQUE - Il est inscrit à la pharmacopée française depuis 1965 et européenne depuis 1995. Il répond à un Enregistrement Homéopathique pour les médicaments sans indication thérapeutique ou à une Autorisation de Mise sur le Marché pour les médicaments avec indication thérapeutique. (Cf. article L.5121-1 11° du Code de la Santé Publique).

Fiche pratique
Pratique acceptée

L'HOMÉOPATHIE

MCA ACCEPTÉE

Pratiques conventionnelles à visées de soins, rassemblant des méthodes validées par la Haute Autorité de Santé.

Pratiques validées par la Haute Autorité de Santé (HAS) :
• Délimitées par la HAS
• Professionnalisées
• Pleinement intégrées
• Sans risques

DEFINITION : Qu'est-ce que cette pratique ?

L’homéopathie est une pratique réglementée par la loi. Elle se base sur un entretien et un examen clinique pour prescrire un ou des médicaments homéopathiques faits à base de souches diluées et dynamisées, dans le but d’entraîner une réaction de l’organisme. Cette pratique globale, considérant qu’une maladie ou un symptôme est le reflet d’une rupture d’équilibre de l’organisme psychique et physique, est individualisée, chaque personne réagissant à des médicaments différents en fonction de ses propres symptômes.

FORMATION : Quels praticiens la dispensent ?

Tous les médecins sont habilités à prescrire de l’homéopathie. Toutefois, certains professionnels médicaux ont suivi une formation supplémentaire validée par un diplôme universitaire ou délivré par des écoles privées. Pour trouver un professionnel qualifié, il convient donc de consulter des professionnels de santé, médecins, sage-femmes qui peuvent prescrire le médicament homéopathique ou de prendre un avis auprès des pharmaciens d’officine.

Attention néanmoins aux conseillers en homéopathie qui ont une formation non reconnue et ne sont pas habilités à prescrire.

RISQUES : Quels sont ses risques et/ou ses dérives ?

Aucune interaction médicamenteuse n’est décrite avec l’homéopathie. Aucun effet secondaire grave n’a été rapporté. Les limites reposent sur la bonne indication de la prescription. L’automédication peut être dangereuse sans diagnostic ou s’il est erroné. Aussi, le recours à un professionnel médical est recommandé pour tout symptôme persistant, afin de juger de la pertinence de la prescription de l’homéopathie.

POUR ALLER PLUS LOIN...

COÛTS ET ACCÈS À MOINDRE COÛT - La consultation médicale est remboursée si le praticien est conventionné mais plus le médicament depuis Janvier 2021. De nombreuses mutuelles prennent en charge les médicaments homéopathiques sur présentation d’une ordonnance.

RÉGLEMENTATION DU MEDICAMENT HOMEOPATHIQUE - Il est inscrit à la pharmacopée française depuis 1965 et européenne depuis 1995. Il répond à un Enregistrement Homéopathique pour les médicaments sans indication thérapeutique ou à une Autorisation de Mise sur le Marché pour les médicaments avec indication thérapeutique. (Cf. article L.5121-1 11° du Code de la Santé Publique).

Fiche pratique
Pratique recommandée

L'HOMÉOPATHIE

MCA ACCEPTÉE

Pratiques conventionnelles à visées de soins, rassemblant des méthodes validées par la Haute Autorité de Santé.

Pratiques validées par la Haute Autorité de Santé (HAS) :
• Délimitées par la HAS
• Professionnalisées
• Pleinement intégrées
• Sans risques

DEFINITION : Qu'est-ce que cette pratique ?

L’homéopathie est une pratique réglementée par la loi. Elle se base sur un entretien et un examen clinique pour prescrire un ou des médicaments homéopathiques faits à base de souches diluées et dynamisées, dans le but d’entraîner une réaction de l’organisme. Cette pratique globale, considérant qu’une maladie ou un symptôme est le reflet d’une rupture d’équilibre de l’organisme psychique et physique, est individualisée, chaque personne réagissant à des médicaments différents en fonction de ses propres symptômes.

FORMATION : Quels praticiens la dispensent ?

Tous les médecins sont habilités à prescrire de l’homéopathie. Toutefois, certains professionnels médicaux ont suivi une formation supplémentaire validée par un diplôme universitaire ou délivré par des écoles privées. Pour trouver un professionnel qualifié, il convient donc de consulter des professionnels de santé, médecins, sage-femmes qui peuvent prescrire le médicament homéopathique ou de prendre un avis auprès des pharmaciens d’officine.

Attention néanmoins aux conseillers en homéopathie qui ont une formation non reconnue et ne sont pas habilités à prescrire.

RISQUES : Quels sont ses risques et/ou ses dérives ?

Aucune interaction médicamenteuse n’est décrite avec l’homéopathie. Aucun effet secondaire grave n’a été rapporté. Les limites reposent sur la bonne indication de la prescription. L’automédication peut être dangereuse sans diagnostic ou s’il est erroné. Aussi, le recours à un professionnel médical est recommandé pour tout symptôme persistant, afin de juger de la pertinence de la prescription de l’homéopathie.

POUR ALLER PLUS LOIN...

COÛTS ET ACCÈS À MOINDRE COÛT - La consultation médicale est remboursée si le praticien est conventionné mais plus le médicament depuis Janvier 2021. De nombreuses mutuelles prennent en charge les médicaments homéopathiques sur présentation d’une ordonnance.

RÉGLEMENTATION DU MEDICAMENT HOMEOPATHIQUE - Il est inscrit à la pharmacopée française depuis 1965 et européenne depuis 1995. Il répond à un Enregistrement Homéopathique pour les médicaments sans indication thérapeutique ou à une Autorisation de Mise sur le Marché pour les médicaments avec indication thérapeutique. (Cf. article L.5121-1 11° du Code de la Santé Publique).

Fiche pratique
Pratique Tolérée

L'HOMÉOPATHIE

MCA ACCEPTÉE

Pratiques ne détenant pas de cadre, qui sont rarement intégrées et dont la formation n'est pas reconnue.

Pratiques ne détenant pas de cadre et qui sont rarement intégrées.
• La formation n'est pas reconnue
• Il n'y a des risques potentiels
• Les dérives sont involontaires

DEFINITION : Qu'est-ce que cette pratique ?

L’homéopathie est une pratique réglementée par la loi. Elle se base sur un entretien et un examen clinique pour prescrire un ou des médicaments homéopathiques faits à base de souches diluées et dynamisées, dans le but d’entraîner une réaction de l’organisme. Cette pratique globale, considérant qu’une maladie ou un symptôme est le reflet d’une rupture d’équilibre de l’organisme psychique et physique, est individualisée, chaque personne réagissant à des médicaments différents en fonction de ses propres symptômes.

FORMATION : Quels praticiens la dispensent ?

Tous les médecins sont habilités à prescrire de l’homéopathie. Toutefois, certains professionnels médicaux ont suivi une formation supplémentaire validée par un diplôme universitaire ou délivré par des écoles privées. Pour trouver un professionnel qualifié, il convient donc de consulter des professionnels de santé, médecins, sage-femmes qui peuvent prescrire le médicament homéopathique ou de prendre un avis auprès des pharmaciens d’officine.

Attention néanmoins aux conseillers en homéopathie qui ont une formation non reconnue et ne sont pas habilités à prescrire.

RISQUES : Quels sont ses risques et/ou ses dérives ?

Aucune interaction médicamenteuse n’est décrite avec l’homéopathie. Aucun effet secondaire grave n’a été rapporté. Les limites reposent sur la bonne indication de la prescription. L’automédication peut être dangereuse sans diagnostic ou s’il est erroné. Aussi, le recours à un professionnel médical est recommandé pour tout symptôme persistant, afin de juger de la pertinence de la prescription de l’homéopathie.

POUR ALLER PLUS LOIN...

COÛTS ET ACCÈS À MOINDRE COÛT - La consultation médicale est remboursée si le praticien est conventionné mais plus le médicament depuis Janvier 2021. De nombreuses mutuelles prennent en charge les médicaments homéopathiques sur présentation d’une ordonnance.

RÉGLEMENTATION DU MEDICAMENT HOMEOPATHIQUE - Il est inscrit à la pharmacopée française depuis 1965 et européenne depuis 1995. Il répond à un Enregistrement Homéopathique pour les médicaments sans indication thérapeutique ou à une Autorisation de Mise sur le Marché pour les médicaments avec indication thérapeutique. (Cf. article L.5121-1 11° du Code de la Santé Publique).

L'HOMÉOPATHIE

MCA ACCEPTÉE
MCA ACCEPTÉE
MCA ACCEPTÉE
MCA ACCEPTÉE

Fiche verte : MCA ACCEPTÉE

Pratiques détenant un cadre réglementaire ou de formation et qui sont largement intégrées dans les centres de soins. Elles sont généralement proposées par des praticiens dont la formation est reconnue et ne comportent pas de risques ou de dérives.

Temps de lecture :
Lieu :
5min
Publié le :
Catégorie :

Cette fiche d’information n’a pas de visée thérapeutique. Les MCA s’inscrivent dans le champ du bien-être et ne peuvent pas guérir. Tout praticien est tenu de vous orienter vers un médecin lorsque les symptômes nécessitent un diagnostic ou lorsque le motif de consultation dépasse son champ de compétences. Quelle que soit la pratique, il est recommandé de rester vigilant devant tout comportement ou discours inadapté.

DEFINITION : Qu'est-ce que cette pratique ?

L’homéopathie est une pratique réglementée par la loi. Elle se base sur un entretien et un examen clinique pour prescrire un ou des médicaments homéopathiques faits à base de souches diluées et dynamisées, dans le but d’entraîner une réaction de l’organisme. Cette pratique globale, considérant qu’une maladie ou un symptôme est le reflet d’une rupture d’équilibre de l’organisme psychique et physique, est individualisée, chaque personne réagissant à des médicaments différents en fonction de ses propres symptômes.

FORMATION : Quels praticiens la dispensent ?

Tous les médecins sont habilités à prescrire de l’homéopathie. Toutefois, certains professionnels médicaux ont suivi une formation supplémentaire validée par un diplôme universitaire ou délivré par des écoles privées. Pour trouver un professionnel qualifié, il convient donc de consulter des professionnels de santé, médecins, sage-femmes qui peuvent prescrire le médicament homéopathique ou de prendre un avis auprès des pharmaciens d’officine.

Attention néanmoins aux conseillers en homéopathie qui ont une formation non reconnue et ne sont pas habilités à prescrire.

RISQUES : Quels sont ses risques et/ou ses dérives ?

Aucune interaction médicamenteuse n’est décrite avec l’homéopathie. Aucun effet secondaire grave n’a été rapporté. Les limites reposent sur la bonne indication de la prescription. L’automédication peut être dangereuse sans diagnostic ou s’il est erroné. Aussi, le recours à un professionnel médical est recommandé pour tout symptôme persistant, afin de juger de la pertinence de la prescription de l’homéopathie.

POUR ALLER PLUS LOIN...

COÛTS ET ACCÈS À MOINDRE COÛT - La consultation médicale est remboursée si le praticien est conventionné mais plus le médicament depuis Janvier 2021. De nombreuses mutuelles prennent en charge les médicaments homéopathiques sur présentation d’une ordonnance.

RÉGLEMENTATION DU MEDICAMENT HOMEOPATHIQUE - Il est inscrit à la pharmacopée française depuis 1965 et européenne depuis 1995. Il répond à un Enregistrement Homéopathique pour les médicaments sans indication thérapeutique ou à une Autorisation de Mise sur le Marché pour les médicaments avec indication thérapeutique. (Cf. article L.5121-1 11° du Code de la Santé Publique).

No items found.

Photo

No items found.

Vidéo

Partenaire

No items found.

Media

No items found.

LA bibliothèque de l'a-mca

No items found.

Pour aller plus loin